Ai-je l'âme d'un collectionneur ? Ai-je envie de collectionner les garçons, améliorer ma moyenne, augmenter mon compteur et rattraper le temps passé à jamais perdu ? D'où vient ce besoin de plaire aux autres, de séduire, allant jusqu'à me grimer, me dissimuler en pensée ?

Comment faire pour être moi ? Comment faire pour aimer et prendre le temps d'aimer, non plus moi mais un autre ?

J'ai peur du temps qui passe, j'ai peur des choix, j'ai peur d'être adulte, j'ai peur de la mort et du néant.

Je ne les accepte pas.

Je cours, j'ai peur.